Droit civil général

Le droit civil est une branche du droit privé qui régit les rapports entre les personnes, qu'il s'agisse de personnes physiques ou de personnes morales.
Il comporte : le droit des obligations et le droit des contrats spéciaux ; le droit des personnes ; le droit de la famille ; le droit des biens ; le droit des successions.

Voici quelques exemples :

Droit de la famille

Le droit de la famille est une branche du droit privé qui régit les relations d'un ensemble d'individus unis par un lien de parenté ou d'alliance.
On y retrouve essentiellement le concubinage, le mariage entre deux personnes et suivant les législations, la polygamie,  divorce ou séparation de corps la filiation : par mariage (filiation légitime) - hors mariage (filiation naturelle) ou par adoption(filiation adoptive) ; liquidation-partage de la communauté ;  le lien entre parents et enfants : l'autorité parentale,  résidence  et pension alimentaire pour l’entretien et l’éducation de l’enfant, la transmission du patrimoine (héritage) et la transmission du nom et le choix du prénom.

 Droit immobilier

Il s'agit d'une partie du droit des biens, et concerne aussi bien le droit des immeubles privés que le droit du patrimoine des personnes publiques.
Son champ est donc très large puisqu'il concerne notamment : le droit de la construction, le droit de l'urbanisme, le droit des hypothèques, le droit des servitudes légales et conventionnelles, le droit de la mitoyenneté, le droit de la copropriété, le droit des associations foncières et des associations syndicales, le droit du domaine public, le droit applicable à certaines professions spécialisées, comme les agents immobiliers, les notaires, les architectes, les maîtres d'œuvre, etc…

Litiges Bailleurs-Locataires

Il existe des droits et des devoirs pour  les propriétaires-bailleurs et les locataires.
Il s’agit ici de conseiller, d’assister soit le(s) bailleur(s), soit le(s) locataire(s) devant les juridictions compétentes.
La saisine d’une juridiction est nécessaire lorsqu’aucune solution amiable n’est possible ou lorsque l’une des parties ne respecte pas ses droits ou ses devoirs.